blanc

blanc Note non signée des RG, rapport non signé de la brigade mondaine (sur personnalité) ; dossier secret non signé
fréquence 6

blanc

& rapport en blanc

n.m.

Note non signée des RG, rapport non signé de la brigade mondaine (sur personnalité) ; dossier secret non signé

registre moderne : 8

Usage : police

1972 Les 'blancs', ce sont les rapports secrets rédigés à l'intention du patron, le commissaire-divisionnaire, chef de la Brigade, qui, selon les besoins, les communiquera à son tour au préfet de police qui peut les transmettre au ministre de l'Intérieur source : 1972. Dossiers secrets de la Brigade Mondaine
1972 'Blancs', parce qu'anonymes, ce sont des renseignements accablants sur les personnalités surprises dans leurs égarements passagers ou leurs turpitudes chroniques source : 1972. Dossiers secrets de la Brigade Mondaine
1972 [blanc =] Rapport ultra-confidentiel, non utilisable pour des poursuites source : 1972. Dossiers secrets de la Brigade Mondaine
1969 les blancs. Ce sont des rapports non signés sur toutes les personnalités qui fréquentent les boîtes de nuit source : 1969. Les flics
2006 Le tout consigné dans deux «blancs», ces fameuses notes rédigées sur papier sans en-tête ni signature, pour garantir l'anonymat du rédacteur, et qui contiennent des informations sensibles, vraies ou fausses. source : 2006. Place Beauvau - La face cachée de la police

<5 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Rapport établi et rédigé sur une feuille vierge de tout en-tête et sans nom du rédacteur (Michel Alexandre) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).