Définition de : matuchard

Définition

Gardien, surveillant de prison ; > relatif au gardien de prison

fréquence : 003
registre ancien : 10 registre moderne : 10

synonyme : gardien de bagne, surveillant de prison, geôlier morphologie : -ard famille : mater (regarder) usage : Argot de la prison, argot carcéral

Chronologie

La plus ancienne attestation connue est : 1948.

1948 1976 1979

Citations

  • 1979 Dépit matuchard de la mort manquée source : 1979. Le désert de l'Iguane
  • 1948 Le surveillant, en argot de Centrale, se nomme maton, matuchard ou gaffe. source : 1948. Je sors du bagne
  • 1948 qu'on ne s'étonne pas, après un tel incident, que les matuchards se réfugient, comme dit Béraud, « dans les igloos les plus neigeux de la circonspection la plus polaire ». source : 1948. Je sors du bagne
  • 1948 La gent matucharde est en émoi, car un nouveau règlement précise que pour entrer définitivement dans la corporation des agents de la Pénitentiaire, les surveillants auxiliaires devront mesurer au moins 1 m. 65 source : 1948. Je sors du bagne
  • 1976 L'oeil torve du matuchard vint se planter face au judas situé dans la porte de la cellule numéro 96. source : 1976. Histoire criminelle de Rafaël Mendoza
  • 1976 Le matuchard perdit d'un coup sa superbe. Les paroles du taulard le glacèrent. source : 1976. Histoire criminelle de Rafaël Mendoza

<6 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

  • 1948, Pierre Malo (gb)

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.