Définition de : se coiffer pour

se coiffer pour (tableau rapide)
se coiffer pour Tomber amoureux, faire une fixation sentimentale sur qqun, s'engouer de qqun
synonyme aimer, apprécier, être amoureux
fréquence 003

se coiffer pour

& se coiffer de

Définition

Tomber amoureux, faire une fixation sentimentale sur qqun, s'engouer de qqun

Synonyme : aimer, apprécier, être amoureux

Citations
1756-1763 (vers) M. de Villarceau […] s'est coiffé de cette vieille coquette, qu'on ne peut regarder tout au plus que comme un vieux mouvement de Genève, de la plus folle passion qu'on puisse avoir [21/11/1760] source : 1756-1763 (vers). Paris sous Louis XV - Rapports des inspecteurs de police au roi
1760 (vers) M. le marquis de Clermont-Tonnerre s'est coiffé depuis peu de la demoiselle Baize, dont il paraît fort amoureux [10/08/1764] source : 1760 (vers). Paris sous Louis XV - Rapports des inspecteurs de police au roi (deuxième série)

<2 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments
  • Molière (PESCH) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).