tube

tube (tableau rapide)
tube Métro ; prendre le métro
synonyme métro, tramway, RER
date 1931
fréquence 6

tube

& tub ; prendre le tube

n.m.

Définition

Métro ; prendre le métro

registre ancien : 7

Synonyme : métro, tramway, RER

Citations
1953 j'voulais pas paraître fauché, pourtant j'avais plus un rond, raide comme la justice, même pas d'quoi prendre le tube. J'suis rentré à pied le lendemain matin. source : 1953. Misère du matin
1953 Dès la descente du train la foule me presse sur son sein comme un enfant retrouvé et, baluchon à l'épaule, cahoté dans un remou de bagages, m'entraîne jusqu'au « tube ». source : 1953. Misère du matin
1990 C'est simple : si nous n'avons pas cinq heures de tube dans la journée, il n'est pas content. Nous l'aimons bien, cette ligne qui dessert trois gares, et Châtelet, avec toutes ses correspondances source : 1990. Pickpockets ! Vingt ans de flagrant délit : un flic parle
1953 Une fois dans le tub, je me félicite quand même : j'ai réussi à lui arracher un rancart. source : 1953. Alors, pommadé, tu jactes ?

<4 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

6. TRANSP., vieilli. Le métro de Londres. Moi, je remontais Battersea Road car j'avais découvert un « tube » direct qui me menait chez moi sans changements (Vialar, Pt jour, 1947, p. 377). [Désigne le métro de Paris] L'année 1910, celle des inondations de Paris, fut peut-être la plus sinistre de toutes (...) la Seine commença de s'insinuer par la ligne des Moulineaux et celle d'Austerlitz, puis se rua tout à coup dans l'immense tube inachevé, béant, du Nord-Sud (Bernanos, Gde peur, 1931, p. 399). 2. 1931 « métro à Paris » (Bernanos, loc. cit.). (tlfi:tube) /

  • 1931, Bernanos (TLFi) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).