Définition de : se couper la gorge

se couper la gorge (tableau rapide)
se couper la gorge Se battre à l'épée, faire un duel, s'entretuer
synonyme épée (se battre à l'-)
fréquence 004

se couper la gorge

locution

Définition

Se battre à l'épée, faire un duel, s'entretuer

Synonyme : épée (se battre à l'-)

Citations
1846 Saint-Amand furieux engagea Dubar à fuir, tandis que lui resterait pour se couper la gorge avec le spadassin source : 1846. Les chauffeurs du Nord
1624 j'entends qu'après, le suborneur se coupe la gorge avec moy pour tirer raison de l'outrage source : 1624. Les ramonneurs
1760 (vers) il prétend qu'elle l'a exposé imprudemment à se couper la gorge avec le chevalier Elchin [24/05/1765] source : 1760 (vers). Paris sous Louis XV - Rapports des inspecteurs de police au roi (deuxième série)
1844 Eh ! mon brave homme, retirez-vous ! s'écrie l'un des témoins ; nous n'avons pas le temps de vous faire l'aumône : vous voyez bien qu'on va se couper la gorge ! source : 1844. Le vétéran du camp de la lune. Scènes de la vie militaire

<4 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments
  • Cité dans Oudin, Curiosités /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).