languefrancaise.net

définition : fin contre fin, la doublure n'en vaut rien

fin contre fin, la doublure n'en vaut rien
Formule : signifiant qu'il ne faut pas essayer de tromper plus rusé (fin) que soi, deux personnes également rusées peuvent rarement avoir des rapports ensemble, parce qu'elles ne réussissent pas à se tromper réciproquement

fin contre fin, la doublure n'en vaut rien & fin contre fin ne fait pas bonne doublure ; fin contre fin n'est pas propre à faire doublure #phraséologie

Formule : signifiant qu'il ne faut pas essayer de tromper plus rusé (fin) que soi, deux personnes également rusées peuvent rarement avoir des rapports ensemble, parce qu'elles ne réussissent pas à se tromper réciproquement

↓ fréquence : 003 | registre ancien : 4

Citations
  • 1750 Ah ! cher époux ! m'écriai-je, tu m'aimes véritablement !… La fureur fit alors en moi plus que n'auroit fait l'amour ; tous mes nerfs se roidirent ; je ramassai toute ma substance ; je lançai plus d'une fois jusqu'au plus profond de son âme le poison rapide qui cherchoit une issue, et le sentiment de vengeance qui s'éleva dans la mienne fut plus délicieux cent fois que le sentiment de volupté que j'avois éprouvé jusqu'alors. Fin contre fin, la doublure n'en vaut rien. source : 1750. Les Cannevas de la Pâris, ou Mémoires pour servir à l'histoire de l'hôtel du Roule

<1 citation(s)>

Chronologie et sources

Amis visiteurs, si vous connaissez une date plus ancienne, vous êtes chaleureusement invités à la partager en discussion avec indication de la source exacte. Elle sera vérifiée et intégrée à la notice sous votre signature. Merci.

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

1750 1859 1926

Compléments