Définition de : en rompant

  • en rompant
    • Tant qu'on peut (=vite? au plus vite?) ; beaucoup, en quantité
    • fréquence : 003
    • id : 24435

en rompant

Définition

Tant qu'on peut (=vite? au plus vite?) ; beaucoup, en quantité

fréquence : 003
registre ancien : 9

synonyme : beaucoup, en quantité

Chronologie

1821 1847 xxxx

Citations

<5 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Objets de la recherche : Paragraphe ROMPRE, verbe


B. Abandonner un certain ordre, céder du terrain, refuser le combat. Rompez! (v. rompre les rangs, supra I C). Comme Levraut s'approchait, il lui adressa seulement un coup de pied (...) Le chien para en rompant (RENARD, Lanterne sourde, 1893, p. 112). À dix heures, alors que rompre, c'eût été avouer la victoire des Français, il ordonnait de ne pas accepter le combat (BARRÈS, Scènes et doctr., t. 2, 1902, p. 135). ESCR. Rompre d'une semelle. Reculer en plaçant un pied derrière l'autre; p. ext., reculer. Inutiles efforts de Julien pour faire rétrograder son siècle: le temps ne recule point, et le plus fier champion ne pourroit le faire rompre d'une semelle (CHATEAUBR., Ét. ou Disc. hist., t. 1, 1831, p. CXII). J'y crèverai! (...) mais, les cent mousquetaires y fussent-ils ensemble, je ne romprai pas d'une semelle (DUMAS père, Jeunesse Mousquet., 1849, I, 2, p. 42). P. anal., BOXE. Reculer devant l'adversaire. (Ds PETIOT 1982).

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.