Définition de : esquintant

  • esquintant
    • Fatigant ; assommant
    • fréquence : 006
    • id : 24128

esquintant

Définition

Fatigant ; assommant



registre ancien : 7

Synonyme : fatigant

Chronologie

1842 1901 1904 1910 1914 1981

Citations
1904 Une heure sans bouger, t'appelle ça ne rien faire ? N'y a rien de plus esquintant source : 1904. La Maison Philibert
1910 Vous êtes fatiguée du voyage ? –Ce n'est pas tant le voyage ; mais je suis venue à pied, de la gare, et c'est esquintant de marcher dans ce Paris. source : 1910. Paysanne et citadine (Comédie en un acte)
1842 La sotonnade roule à balouf. Le toc est un bridon de gaye qui a une poigne esquintante. source : 1842. De la traverse de Lontou, dans Sers (Paul), Intérieur des bagnes, Essai historique, Physiologique et Moral
1914-1919 On fait 15 kilomètres en faisant cinq ou six pas et en s'arrêtant. C'est esquintant. source : 1914-1919. Les carnets de l'aspirant Laby. Médecin des tranchées

<4 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).