¶ connement

  • connement
    • Bêtement, stupidement, sottement
    • fréquence : 009
    • id : 19538

Définition

Bêtement, stupidement, sottement

fréquence : 009
registre moderne : 5

Chronologie

La plus ancienne attestation connue est : 1953.

1953 1957 1960 1972 1977 1979 1981 1982 2003

Citations

  • 1960 S'être fait piéger si connement dans cette maison de rencarts, les déponne l'un et l'autre au maximum source : 1960. Du mouron pour les petits oiseaux
  • 1957 Je ne me rendais même pas compte qu'ils se foutaient de moi et quand Véronique me le disait, je l'accusais de se monter le bourrichon connement source : 1957. Carnaval à cinq
  • 1977 Il était con, Legris, et il est mort en con. […] Mais, moi aussi, je vais peut-être mourir aujourd'hui comme lui. Connement. Mourir quand on ne se suicide pas, quand on n'y est pas décidé, c'est bête, stupide, inutile. source : 1977. Faut pas rire avec les barbares
  • 1953 J'en ai eu encore pour plus de 400 balles. 430 exactement au compteur. À croire qu'ils s'étaient donné le mot. Ça faisait quand même pas loin de sept sacs de dépensés connement. source : 1953. De la boue et des roses

<4 citation(s)>

Sources utilisées

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

De con (GR2) /

  • XXe attesté 1953 (GR2) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.