languefrancaise.net

définition : placeur

placeur
Négociant en femmes, intermédiaire qui cherche de nouvelles pensionnaires de maison close, individu qui procure des pensionnaires aux maisons de tolérance

placeur #nom

Négociant en femmes, intermédiaire qui cherche de nouvelles pensionnaires de maison close, individu qui procure des pensionnaires aux maisons de tolérance

↓ fréquence : 007

Citations
  • 1945 Il existe, pour les tenanciers à court de femmes, des négociants en chair humaine, de véritables courtiers en prostitution. On les appelle les « placeurs » source : 1945. Femmes à l'encan - un esclavagisme patenté
  • 1948 J'ai bien vu que ça ne pouvait pas durer car mon pognon filait vite. On rencontre un placeur, on lui donne cinq cents francs et il nous place toutes deux à Nancy. Un bordel assez propre. source : 1948. Vie d'une prostituée
  • 1927 Le courtier qui établit la liaison entre les prostituées des grands centres et les maisons publiques a pris le titre de « placeur ». Et ce mot, lui aussi, est une assez jolie trouvaille. Il vous a un petit air commercial des plus séduisants source : 1927. Maisons de société - Choses vues
  • 1927 Le placeur est le sergent recruteur des maisons de société. Il vante aux filles la bonne « tôle » de Montargis ou d'Épernay. Peu de frais, dit-il, la clientèle est généreuse, les patrons sont « braves ». source : 1927. Maisons de société - Choses vues
  • 1961 Le bilan des résultats obtenus ces derniers mois est particulièrement éloquent : 500 souteneurs, placeurs et proxénètes ont été arrêtés et traduits devant les tribunaux. source : 1961. L'hydre aux mille têtes

<5 citation(s)>

Chronologie et sources

Amis visiteurs, si vous connaissez une date plus ancienne, vous êtes chaleureusement invités à la partager en discussion avec indication de la source exacte. Elle sera vérifiée et intégrée à la notice sous votre signature. Merci.

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

1899 1927 1945 1948 1961 1976 1981

Compléments