bamboula

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

date : 1891 registre moderne : 6 fréquence : 5

bamboula & Bamboula nom propre

Africain, Noir (avec option raciste dans les usages modernes) ; (anciennement, non hostile) surnom générique de Noir (non hostile) ; surnom donné à tirailleur algérien

Synonyme : Africain (nègre, Noir)

19569.jpg: 754x525, 142k (06 juillet 2011 à 18h44) 19569_bamboula_bilger.png: 335x251, 25k (18 février 2017 à 12h23) 19569_bamboula_convable.png: 800x448, 326k (18 février 2017 à 12h20)

2008 Elle se barricade chez elle avec son mari, pour se tenir éloignée des crouilles, des chinetoques et des bamboulas. 2008. Kiffer sa race 1885 Y avait surtout ce sacré Bamboula 1885. L'aventure de Marius Dauriat - Études d'argot, dans La Chair 1917 Le tirailleur algérien avait lui aussi quitté l'hôpital. Il gîtait dans notre quartier ; on l'avait surnommé Bamboula. 1917. L'évasion. Récit de deux prisonniers français évadés du camp d'Hammelbourg 1977 Là-dessus, un des nègres se prend le pied dans un filet et bascule à la mer. […] Puis, sans attendre, n'écoutant que son courage, il se met à tirer sur le filet pour récupérer Bamboula. 1977. Faut pas rire avec les barbares <4 citation(s)>

BAMBOULA, subst. masc. et fém. Arg. ,,Nègre`` (Lar. 20e); ,,tirailleur sénégalais`` (ESN. Poilu 1919). ÉTYMOL. ET HIST. 3. a) [1855 arg. bambouillat « nègre » dans Jocelin, drame, d'apr. ESN.]; 1891 bamboula (O. MÉTÉNIER, La Lutte pour l'amour, p. 160 : Ce sacré Bamboula ce mal blanchi); 1916 arg. milit. (Dict. des termes milit. et de l'arg. poilu, p. 32 : Bamboula. Un tirailleur sénégalais) (TLFi) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 891