Définition de : Jean le Gouin

Définition

Marin, nom générique de matelot

fréquence : 004

synonyme : marin, matelot usage : Argot des marins et de la marine

Chronologie

1918 1918 1935 1937

67419_jean_gouin_bigoudene.jpg: 1020x658, 114k (02 avril 2017 à 09h04) 67419_jean_le_gouin_permission_1.jpg: 1024x672, 230k (02 avril 2017 à 09h04) 67419_jean_le_gouin_permission_2.jpg: 1024x674, 198k (02 avril 2017 à 09h04)

Citations

  • 1935 –Et Canellec ? me demande Marius. –Il est en tôle, comme par hasard. Insolence envers un supérieur, huit jours. Je pense que c'est sa dernière villégiature… –Pourquoi la dernière ? Tant qu'il sera Jean Le Gouin il se fera remarquer. source : 1935. Mer Noire
  • 1935 Faut qu't'ailles au régiment. / Quequ'tu choisis ? / La cavalerie / La ligne ou l'infanterie de marine ? / J'dis : Pas de biffins, / J'veux être Jean l'Gouin ! source : 1935. Mer Noire
  • 1935 –Tu devrais être premier-maître, ou mêle enseigne auxiliaire. Qu'est-ce que tu as donc fait pour être resté Jean Le Gouin ? source : 1935. Mer Noire

<3 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

  • Nom propre ; proprement Jean le Blanc (d'après l'ancien uniforme de la marine), matelot (Dauzat1918)

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.