crapulard

crapulard (tableau rapide)
crapulard Superlatif de crapule, vise ceux qui sont adroits et ne tombent pas sous le coup des lois ; crapule, insulte ; propre à la crapule
synonyme insulte, terme de mépris, formule de mépris
fréquence 6

crapulard

n., adj.

Définition

Superlatif de crapule, vise ceux qui sont adroits et ne tombent pas sous le coup des lois ; crapule, insulte ; propre à la crapule

registre ancien : 7

Synonyme : insulte, terme de mépris, formule de mépris Morphologie : -ard

Citations
1939 il cria que le soldat Mamoche, une vermine, irait à Biribi, car cette fois il avait vu de vrai la moustache noire et le menton en galoche du crapulard. source : 1939. Les faneurs de la forteresse
1927 Ça t'apprendra, crapulard […], t'as voulu jouer au plus malin et t'as été ratiboisé source : 1927. A la revoyure - Nouvelles aventures des Pieds Nickelés, dans Les Pieds-Nickelés en Amérique (1921-1927)
1955 J'suis déjà là, m'sieu, émit un organe grasseyant, crapulard et visqueux source : 1955. Fièvre au Marais
1968 en traînant sur les syllabes, avec une tournure plaisantine ou crapularde, parisienne en tout cas source : 1968. Le terminus des prétentieux
1947 Et c'est précisément parce que cet accusé crapulard, fuyant, retors, se dérobait sans cesse, prenait des biais, 'noyait le poisson' que les magistrats auraient dû avoir à coeur de le ramener au sujet source : 1947. Mon journal dans la drôle de paix

<5 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

CRAPULE, subst. fém. Rem. La docum. atteste le subst. masc. crapulard, vx. Augmentatif de crapule (supra B; cf. FRANCE 1907). L'apache, la frappe, le crapulard ! Mais, attends, i'me revaudra ça ! (BARBUSSE, Feu, 1916, p. 31). (tlfi:crapule) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).