languefrancaise.net

définition : tirer

tirer
Retenir un cheval pour l'empêcher de donner toute sa mesure

tirer

Retenir un cheval pour l'empêcher de donner toute sa mesure

↓ fréquence : 005

Citations
  • 1927 beau joueur, il n'accusa pas le propriétaire d'avoir « tiré » son cheval. source : 1927. Souvenirs de la vie de plaisir sous le second Empire
  • 1918 M. César […] savait les chevaux que l'on « tire » pour les empêcher d'arriver premiers au poteau source : 1918. Loin de la rifflette
  • 1974 Beaucoup plus simple de tirer, quand on est jockey. Il n'y a qu'à se caler derrière un cheval lent et dire que l'on n'a pas pu passer, que la corde s'est refermée. source : 1974. Le roman d'un turfiste
  • 1906 Parbleu ! si vous croyez que son propriétaire est assez bête pour laisser gagner son cheval quand il part second favori. Il l'a fait « tirer », c'est évident. Aujourd'hui, il a de la cote, il doit gagner ! source : 1906. Dans un fauteuil

<4 citation(s)>

Chronologie et sources

Amis visiteurs, si vous connaissez une date plus ancienne, vous êtes chaleureusement invités à la partager en discussion avec indication de la source exacte. Elle sera vérifiée et intégrée à la notice sous votre signature. Merci.

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

1906 1918 1927 1974 1975

Compléments