languefrancaise.net

définition de : coupe-coupe avec Bob, dictionnaire d'argot

coupe-coupe
Sabre d'abatis, machette ; couteau des tirailleurs sénégalais

coupe-coupe #nom masc.

Sabre d'abatis, machette ; couteau des tirailleurs sénégalais

fréquence 005
liens GLGallicaHathiArchiveULB
historique dernière modification le 2023-11-27 12:42 +1 source N (diff)
Citations
  • 1922 L'Indien sort et Samba l'exécute d'un revers de son coupe-coupe source : 1922. Le pot au noir
  • 1977 On n'a rien laissé vivant ou debout sur cinq ou six kilomètres : vieillards, malades, femmes, enfants, poules, cochons, bicoques, pagodes… Tout. Au coupe-coupe et à l'allumette. source : 1977. Faut pas rire avec les barbares
  • 1977 Les gens, c'est facile à tuer au coupe-coupe. Coupe-coupe français. Réglementaire. Très lourd. Bien en main. Pas comme le modèle américain : modèle d'esthète, tout juste bon pour couper un cou de poulet – et encore ! source : 1977. Faut pas rire avec les barbares
  • 1915 Il est certain que le coupe-coupe est l'arme préférée du tiraillou, une arme qui sert ; mais je crois qu'on exagère et qu'on invente parfois. source : 1915. L'argot des poilus [Journal de Roanne, 24/10/1915]

<4 citation(s)>

Chronologie et sources

Amis visiteurs, si vous connaissez une date plus ancienne, vous êtes chaleureusement invités à la partager en discussion avec indication de la source exacte. Elle sera vérifiée et intégrée à la notice sous votre signature. Merci.

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

1915 1918 1922 1963 1977

Compléments