Définition de : miaule

  • miaule
    • Mulet
    • fréquence : 008
    • id : 44147

miaule & miole ; miôle ; miôlle n.m., n.f.

Définition

Mulet

fréquence : 008

Chronologie

1917 1917 1918 1918 1918 1918 1936 1943

Citations

  • 1943 Qui n'a vu ces colonnes de «miaules» où chaque conducteur tient ferme la queue du mulet précédent pour donner plus de cohésion à la colonne source : 1943. Ceux de l'infanterie -1939-1940
  • 1918 J'les r'connais bien, à présent, les miôlles ! –Les quoi, qu'tu dis ? –Les mulets. –Ah ! C'était donc des mulets ?... C'est tout d'même drôle comme ça cause, ces carcans-là ! source : 1918. Au seuil des guitounes
  • 1936 il s'en va [le muletier], le kaki collé sur le dos, en remorquant sa miaule. source : 1936. Hajde Prilep. Journal d'un poilu d'Orient

<3 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Le mot désignerait le mulet en Savoie et aussi, me dit-on, à Chablis (Bourgogne), et il est usuel dans les bataillons de chasseurs. (Esn1918) / très répandu, d'origine provençale (Dauzat1918) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.