Définition de : giclée

giclée & envoyer une giclée ; tirer sa giclée ; prendre la giclée n.f.

Définition

Éjaculation, éjaculat ; éjaculer ; baiser et éjaculer ; recevoir l'éjaculation

fréquence : 005
registre moderne : 8

synonyme : sperme, éjaculation, éjaculat, pollution nocturne usage : Argot érotique et de la sexualité

Chronologie

1981 1999 2001 2003 2006

Citations

  • 2003 Bon Dieu eut-elle le temps de penser en avalant une dernière giclée, j'ai eu une riche idée de sucer cet imbécile ! Ah, j'peux dire que j'ai décroché le pompon ! source : 2003. La pharmacienne
  • 2003 Dès qu'ils entendaient la télé s'éteindre, Bertrand pressait le rythme et lui envoyait une longue giclée dans le ventre source : 2003. La pharmacienne
  • 2001 vous-même réclamez d'être transpercée par cette « grosse queue », cette « bite de fer » qui vous fait tellement de bien, jusqu'à ce que vous finissiez par « prendre la giclée », « avaler la purée ». source : 2001. La vie sexuelle de Catherine M.
  • 2006 Je ne me branle plus, je caresse sa figure avec mon gland. Puis je la maquille de blanc. Deux petits lacs se forment dans le creux de ses yeux plissés et une longue giclée lui balafre le visage. source : 2006. Fuck and forget - Journal de Pattaya
  • 2006 Le foutre est épais, compact. Il ne part pas loin. Il tombe autour de sa bouche qu'elle garde ouverte jusqu'à l'arrêt définitif des giclées. source : 2006. Fuck and forget - Journal de Pattaya

<5 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.