languefrancaise.net

définition : biger (depuis 1833)

biger
Faire la bise, donner un baiser, embrasser

Citations
  • 1889 Titine se dirigea vers la porte sans répondre. –On ne bige pas son petit homme avant de partir ? –Si ! Très distraitement, Titine effleura de ses lèvres la joue de son amant et sortit. source : 1889. Titine
  • 1952 je me mets à pleurer, alors elle n'y résiste plus, elle me plonge dessus et se met à me biger partout en me disant qu'elle m'adore source : 1952. Une fille du tonnerre
  • 1911 On n'est pas de la même maraille, mais ça ne fait rien : je le gobe en plein, mon sombre !… Faudrait-il être cleb pour faire une crasse à ce mannequin-là… Un peu plus, je le bigeais sur les deux joues comme un gosse qui revoit son dab ! source : 1911. Le journal à Nénesse
  • 1911 Cependant, vous serez sous la surveillance d'un gardien… –Girole !… Cinquante gaffes, si on veut, à nous regoncer, pourvu qu'ils ne m'empêchent pas de biger ma maternelle sur ses vieilles bajoues… source : 1911. Le journal à Nénesse

<4 citation(s)>

Chronologie et sources

La plus ancienne attestation connue est : 1833 C'est la date à battre.
Amis visiteurs, si vous connaissez une date plus ancienne, vous êtes chaleureusement invités à la partager en discussion avec indication de la source exacte. Elle sera vérifiée et intégrée à la notice sous votre signature. Merci.

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

1833 1889 1911 1952 1952

Compléments