Définition de : coup de tronche

coup de tronche (tableau rapide)
coup de tronche Coup de tête
synonyme coup de tête
fréquence 005

coup de tronche

composition

Définition

Coup de tête

registre ancien : 8 registre moderne : 8

Synonyme : coup de tête

Citations
1955 j'ai pas eu le temps d'en faire plus, le borgne, toquardement, avait trouvé moyen de me retourner un crochet dans les gencives, suivi d'un coup de tronche entre les sourcils. source : 1955. Mollo sur la joncaille
2013 Un militaire du cantonnement au QI de 25 m'enjoint de lui laisser le passage dans l'escalier, « tu n'es qu'un bleu, donc une fiotte ! » lâche-t-il. Je réponds par un coup de tronche. Un officier le colle au cachot. source : 2013. Moi Dodo la Saumure
1935 Je lui attrape les deux manches de son paletot, et l'attirant vers moi, brutalement, les deux bras immobilisés, je lui envoie un coup de tête, un coup de tronche, en pleine face source : 1935. Moi, le Dab, souteneur !
1953 Il part en avant, se servant de son front comme d'un bélier, avec l'intention de m'écraser le tarin. Seulement, le fumier, il ignore que les coups de tronche, j'en ai pris dans le temps et j'ai appris à les voir venir source : 1953. Alors, pommadé, tu jactes ?

<4 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).