portemanteau

portemanteau (tableau rapide)
portemanteau Épaules ; comparatif des épaules larges (??) ; épaules tombantes
synonyme épaule, épaules
fréquence 3

portemanteau

& porte-manteau

Épaules ; comparatif des épaules larges (??) ; épaules tombantes

Usage : anatomie

1939 il reconnaissait Paradin, ce bougre qui avait les épaules en porte-manteau et qui tirait toujours la jambe à cause de sa varice. source : 1939. Les faneurs de la forteresse
1938 Il n'a pas de chapeau, est très grand, a une cravate du tonnerre de Dieu, des épaules porte-manteau, une taille serrée source : 1938. Moi, un nain

<2 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Avoir les épaules en portemanteau (pop., fam.). Avoir les épaules tombantes. C'était [le capitaine] un grand maigre, sec comme un coup de trique (...) il avait les épaules en porte-manteaux (Vialar, Bal sauv., 1946, p.108). 5. a) 1867 arg. « épaules » (Delvau, p.389); b) 1878 épaules en porte-manteau (Rigaud, Dict. jargon paris., p.277); (tlfi:porte-manteau) /

  • portemanteau (épaules en -) loc. nom. f. non conv. CORPS - TLF, 1878, Rigaud ; GLLF, 1963, Lar. ; R, Lex.[75], PR[77], ø d.
    • 1890 - «épaules en porte-manteau, hohe und flache Schultern.» Villatte, Parisismen , (s.v. portemanteau) - M.C.E.
    • 1905 - «Une autre femme, mince, qui roule, à l'américaine, des épaules en portemanteau [...]» Willy, Les Egarements de Minne, 124 (Ollendorff) - M.C.E. (bhvf:porte-manteau) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).