¶ ne pas casser les vitres

ne pas casser les vitres & casser les vitres locution

Définition

Ne pas être exceptionnel, être banal ; ≠ être remarquable, licencieux, faire scandale

fréquence : 002
registre ancien : 4 registre moderne : 4

synonyme : faire du scandale, protester famille : casser : ne pas casser X (ne pas être exceptionnel)

Chronologie (aide)

La plus ancienne attestation connue est : 1745.

1823 1954

Citations (aide)

  • 1823 Sais-tu, ma bonne amie, que voilà aujourd'hui douze jours bien complets, bien entiers, qu'un arrêt du tribunal m'a condamné, pour quelques chansons qui cassaient peut-être un peu les vîtres, en matière de gaudriole, il est vrai, m'a condamné, dis-je, à un mois d'emprisonnement source : 1823. Voyage à Sainte-Pélagie
  • 1954 Les paroles, je dois le dire, ne cassaient pas les vitres source : 1954. Toute ma vie

<2 citation(s)>

Sources utilisées

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

1787 câsser les vitres « tenir des propos libres ou trop hardis » (Fér. Crit.) (TLFi) / casser les vitres loc. verb. ACTION "fig. : intervenir sans ménagement, faire scandale" - GLLF, av.1778, Rousseau ; L, cit. Rousseau ; FEW (2, 1429b), TLF, 1787, Féraud ; DEL, 1798, Acad. ; GR[85], BEI, fin 18e casser les carreaux : DDL 17, 1926 1745 - «Chacun d'eux, jure, crie & sacre / Plus correctement qu'aucun fiacre, / Quoique tout fiacre ou charrêtier / Soit grand jureur de son métier. / Or donc, tandis que les belîtres / Incongrument cassent les vîtres, / La Discorde en beau Berlingo / Paroît à leurs yeux tout de go.» [Fougeret de Monbron], La Henriade travestie, 107-8 (A Berlin) - P.E. (BHVF) /

  • 1745, Fougeret de Monbron (Enckell, BHVF) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.