languefrancaise.net

définition de ☞ casser les vitres (depuis 1745) (avec Bob, dictionnaire d'argot)

casser les vitres
Être remarquable, licencieux, faire scandale ; agir avec brutalité(?) ≠ ne pas être exceptionnel, être banal

Citations
  • 1954 Les paroles, je dois le dire, ne cassaient pas les vitres source : 1954. Toute ma vie
  • 1823 Sais-tu, ma bonne amie, que voilà aujourd'hui douze jours bien complets, bien entiers, qu'un arrêt du tribunal m'a condamné, pour quelques chansons qui cassaient peut-être un peu les vîtres, en matière de gaudriole, il est vrai, m'a condamné, dis-je, à un mois d'emprisonnement source : 1823. Voyage à Sainte-Pélagie
  • 1852 Je viens donc réclamer votre parole, et vous redemander cet écrit. BOUVARD, à part. Allons ! il faut casser les vitres. [Il va refuser brutalement la demande.] source : 1852. Les nuits de la Seine

<3 citation(s)>

Chronologie et sources

Amis visiteurs, si vous connaissez une date plus ancienne, vous êtes chaleureusement invités à la partager en discussion avec indication de la source exacte. Elle sera vérifiée et intégrée à la notice sous votre signature. Merci.

Date à battre : 1745

◊ Fougeret de Monbron, 1745 (Enckell, bhvf)

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

1745 1823 1852 1954

Compléments