languefrancaise.net

définition de ☞ pompé (avec Bob, dictionnaire d'argot)

pompé
Fatigué, éreinté, sans énergie, sans inspiration, fatigué moralement, sans force (trop baisé)

pompé & être pompé

Fatigué, éreinté, sans énergie, sans inspiration, fatigué moralement, sans force (trop baisé)

synonyme fatigue
fréquence 012
liens GLGallicaHathiArchiveULB
Citations
  • 1957 Vous devez être pompé ! Depuis huit jours que vous avez démarré source : 1957. Du riffifi chez les femmes
  • 1956 Mais il aurait eu le même air pompé dans n'importe quel costume source : 1956. M'as-tu vu en cadavre ?
  • 1956 Faites le service, dit-elle. Je commence à être pompée source : 1956. M'as-tu vu en cadavre ?
  • 1948 plus elle exigeait de rendement, sans doute pour être bien sûr que je risquais pas d'aller tirer un coup à côté, que les munitions étaient épuisées. C'est vrai que j'étais pompé, sur les genoux, tordu, pressé comme un linge après la lessive source : 1948. Ainsi soit-il
  • 1952 j'étais tellement pompé que je n'essayai même pas de la retenir source : 1952. Rencontre dans la nuit
  • 1972 –Vous n'avez plus de fièvre, en tout cas, dit-il. –Je suis complètement pompée, observa Julie. source : 1972. Folle à tuer - Ô dingos, ô châteaux !
  • 1949 Il en peut plus. Il s'assoye. Le dos au mur il se prend la tête. Il en a marre. Il abandonne la vannette. […] Il cherche son souffle, il est pompé ! source : 1949. Casse-pipe

<7 citation(s)>

Chronologie et sources

Amis visiteurs, si vous connaissez une date plus ancienne, vous êtes chaleureusement invités à la partager en discussion avec indication de la source exacte. Elle sera vérifiée et intégrée à la notice sous votre signature. Merci.

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

1948 1949 1952 1953 1955 1956 1957 1972 1980 1981 1982 1984

Compléments