éclabousser

éclabousser (tableau rapide)
éclabousser Épater, en mettre plein la vue, éblouir par ses richesses
fréquence 004

éclabousser

Définition

Épater, en mettre plein la vue, éblouir par ses richesses

Citations
1791 Quoi ! est-ce que ces aristocrates d'évêques n'auront plus des cent mille livres de rente pour venir éclabousser le pauvre peuple ; qu'ils n'auront plus de belles voitures, de maisons de campagne pour se divertir source : 1791. De par la mère Duchesne. Anathèmes très-énergiques contre les jureurs
1897 Pourquoi qu'ils ont des teams royaux ? / Qu'ils éclabouss' avec leur lusque / Les entraîneurs d'la Port' Maillot / Qui peut pas s'payer des bell' frusques ? source : 1897. La terrible Trompe du Père Pédard (L'Auto-Vélo)
1842 –D'où viens-tu ? –De bahuter à Paris. –Qu'as-tu fait ? –J'ai éclaboussé le pékin. source : 1842. Les écoles militaires - École de Saint-Cyr, dans Les Français peints par eux-mêmes
1912 n'ayant pas les moyens d'éclabousser les populations source : 1912. Les Pieds Nickelés ministres, dans La bande des Pieds Nickelés (1908-1912)

<4 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).