frôleur

frôleur Type de pervers qui se frotte aux femmes dans la foule
date 1879
fréquence 4

frôleur

Type de pervers qui se frotte aux femmes dans la foule

Usage : érotique, sexualité

1960 Tu m'as encore placée à côté de ce colonel Puysange. Il me met mal à l'aise ; il est frôleur comme un vieux curé. source : 1960. Les Centurions
1976 Plaie de nos promenades publiques l'exhibitionniste, s'il est dans la foule, se double d'un « frôleur » ou d'un « frotteur » source : 1976. Un septennat policier - Dessous et secrets de la police républicaine
1971 Les frôleurs, si actifs dans les transports en commun, trouvent également des stimulations appréciables dans les assemblées pluralistes source : 1971. Les hôtels du libre-échange

<3 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

II.− Emploi subst. A.− Subst. masc. Homme qui recherche, dans les foules, les occasions de frôler les femmes. L'obscurité dont tu parles fut calculée pour mettre à l'aise les frôleurs ou les tripoteurs que détraque le violoncelle ? (Bloy, Femme pauvre,1897, p. 168). 1879 subst. masc. « maniaque qui recherche les contacts féminins » (Pailleron, Âge ingrat, I, 3, p. 14); 1882, 5 juill., subst. fém. (Goncourt, Journal, VI, ds Fuchs, Lex. Journal Goncourt). (tlfi:frôleur) /

  • frôleur n.m. ÉROT. - TLF, 1879, Pailleron ; FEW (3, 815a), 1930, Lar. ; PR[67], ø d.
    • 1892 - «Avec des goûts pareils, il va de soi que le pélerin était un suiveur, un frôleur dans [...] les foules, et surtout un guetteur de fenestrières.» Richepin, Cauchemars, 246 (Charpentier et Fasquelle) - IGLF
    • 1894 - Sachs-Villatte, Französisch-deutsches Supplement-Lexikon (Berlin) - M.H. (bhvf:frôleur) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).