frôleur

frôleur (tableau rapide)
frôleur Type de pervers qui se frotte aux femmes dans la foule
date 1879
fréquence 004

frôleur

Définition

Type de pervers qui se frotte aux femmes dans la foule

Usage : érotique, sexualité

Citations
1960 Tu m'as encore placée à côté de ce colonel Puysange. Il me met mal à l'aise ; il est frôleur comme un vieux curé. source : 1960. Les Centurions
1976 Plaie de nos promenades publiques l'exhibitionniste, s'il est dans la foule, se double d'un « frôleur » ou d'un « frotteur » source : 1976. Un septennat policier - Dessous et secrets de la police républicaine
1971 Les frôleurs, si actifs dans les transports en commun, trouvent également des stimulations appréciables dans les assemblées pluralistes source : 1971. Les hôtels du libre-échange

<3 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

II.− Emploi subst. A.− Subst. masc. Homme qui recherche, dans les foules, les occasions de frôler les femmes. L'obscurité dont tu parles fut calculée pour mettre à l'aise les frôleurs ou les tripoteurs que détraque le violoncelle ? (Bloy, Femme pauvre,1897, p. 168). 1879 subst. masc. « maniaque qui recherche les contacts féminins » (Pailleron, Âge ingrat, I, 3, p. 14); 1882, 5 juill., subst. fém. (Goncourt, Journal, VI, ds Fuchs, Lex. Journal Goncourt). (tlfi:frôleur) /

  • frôleur n.m. ÉROT. - TLF, 1879, Pailleron ; FEW (3, 815a), 1930, Lar. ; PR[67], ø d.
    • 1892 - «Avec des goûts pareils, il va de soi que le pélerin était un suiveur, un frôleur dans [...] les foules, et surtout un guetteur de fenestrières.» Richepin, Cauchemars, 246 (Charpentier et Fasquelle) - IGLF
    • 1894 - Sachs-Villatte, Französisch-deutsches Supplement-Lexikon (Berlin) - M.H. (bhvf:frôleur) /
  • 1879, Pailleron (TLFi) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).