gargot

date : 1780 registre ancien : 7 registre moderne : 0 fréquence : 2

gargot

n.

Marchand de vin ; employé d'auberge, petit cuisiner

Synonyme : bistrotier, débitant de boissons, cafetier, propriétaire d'établissement

1864 À la barrière et rue Charlot, / Le comédien n'est qu'un cabot, / Le cabaret est un tripot / Le restaurant un caboulot, / Le marchand de vin un gargot. 1864. Almanach des misérables. Parodie en vers 1826 Qu'est-ce qu'il dit donc, le jeune gargot ? 1826. Les jolis soldats <2 citation(s)>

  • gargot n.m. péjor. HÔTELL. MÉTIER "gargotier" - ø t. lex. réf. ; absent TLF.
    • 1780 - «VINOT. Mais, Monsieur, qui vous prie de mettre le nez dans nos affaires ? M. DU HASARD. C'est bien de l'honneur pour toi, petit gargot.» Chamoux et Fardeau, Le Cabaretier jaloux, 31 (Duchesne) - P.E. (bhvf:gargot) /

un "marchand de vin" est un "pinardier", alors qu'un "gargot" = apocope de "gargotier" tenancier d'un café, une "gargotte".... JM JeuMeu

06.08.2016 : 15:32


Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 859