sans rimes ni raisons

registre moderne : 4 fréquence : 7

sans rimes ni raisons

& sans rime ni raison ; ni rime ni raison

locution

Sans raison, sans motif ; (sans hésiter, d'autorité)

Usage : général

1927 Si c'était un pauvre diable, tu l'aurais coffré sans rimes ni raisons 1927. Les Pieds Nickelés au far-west, dans Les Pieds-Nickelés en Amérique (1921-1927) 1899 Un soir, il fit une scène sans rime ni raison. La jolie brune, qui n'avait rien à se reprocher, l'envoya au diable 1899. L'amour à Paris - Nouveaux mémoires - L'Amour criminel 1808 Nous supprimons ici deux couplets en monosyllabes, qui n'ont ni rime ni raison 1808. L'impromptu de boudoir, dans L'épicurien français, ou les dîners du caveau moderne, 3e année 1915 Sans rime ni raison, il a commencé à m'injurier. Il m'a même frappé 1915. Les poilus de la 9e <4 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 486