Définition de : relégué

  • relégué

relégué n.

Définition

Bagnard, type de condamné en Guyane (qui est condamné, en peine accessoire, à demeurer dans la colonie après leur libération)

fréquence : 003
registre ancien : 1

synonyme : bagnard, forçat usage : Argot du bagne et des forçats

Chronologie

1906 1922 1930

Citations

  • 1906 On sait, qu'au point de vue pénal, la loi de 1885 n'a frappé que les voleurs de toute espèce, les mendiants et les vagabonds. Les grands criminels, en effet, son mis dans l'impossibilité de récidiver par la résidence obligatoire dans la colonie après la libération. C'est déjà une première séparation bien nette. Mais par ses tares physiques et morales, par le manque d'équilibre de ses facultés psychiques, par son infériorité intellectuelle, par sa débilité mentale, le relégué diffère encore plus du forçat, robuste physiquement et psychiquement, le plus souvent intelligent, mais dont le sens moral est dévié dans la voie du crime. source : 1906. La dépravation sexuelle chez les relégués à Saint-Jean-du-Maroni
  • 1930 Il y a trois catégories de condamnés en Guyane. Les relégués, dont le camp est à Saint-Laurent-du-Maroni. Les déportés […] Les transportés source : 1930. La vie des forçats

<2 citation(s)>

Sources utilisées

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.