languefrancaise.net

définition : estringoler (depuis 1748)

estringoler
■ Étrangler ; ■ juron ; formule de certification, de renforcement ; □ faire souffrir, faire misère

estringoler & □ ou le diable m'estringole ; □ le diable qui les estringole (1748) #verbe tr.

■ Étrangler ; ■ juron ; formule de certification, de renforcement ; □ faire souffrir, faire misère

  • synonyme : étrangler
  • famille : que le diable X
  • index : Estringoler
  • datation : Le déjeuné de la Rapée, 1750 [1748] ; Les amours grenadiers, 1756 (Enckell, DHPFNC) / Cailleau, 1761 (gb)

↓ fréquence : 002 | registre ancien : 8

Citations
  • 1792 pa dessus ça la cote triplée, la patente, l'mobilier, l'foncier, le diable qui les estringole : ah ! on a ben raison de dire, quand on est ben on s'y tient, qui cherche mieux trouve pis source : 1792. La table d'hôte à Provins, ou la croisée des diligences
  • 1761 m'prends tu pour un aveugle ? Réponds chien d'suborneur ? Regarde ma purpile, elle est toute tripotée ; j'voyons ben que tu as voulu la séduire… là, en pleine rue !… M. BACHOT. Non, non, ou le diable m'estringole : je l'aimons, c'est vrai ; mais çà n'sert de rien, elle ne veut pas de moi, & je vous promettons de l'épouser, si vous y consentez avec elle. source : 1761. L'Espièglerie amoureuse, ou l'amour matois

<2 citation(s)>

Chronologie et sources

La plus ancienne attestation connue est : 1748 C'est la date à battre.
pour rappel : Le déjeuné de la Rapée, 1750 [1748] ; Les amours grenadiers, 1756 (Enckell, DHPFNC) / Cailleau, 1761 (gb)
Amis visiteurs, si vous connaissez une date plus ancienne, vous êtes chaleureusement invités à la partager en discussion avec indication de la source exacte. Elle sera vérifiée et intégrée à la notice sous votre signature. Merci.

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

1748 1761 1792

Discussion
Compléments