Définition de : déplacer du vent

  • déplacer du vent

déplacer du vent & faire du vent locution

Définition

S'activer inefficacement, déranger inutilement ; être inefficace

fréquence : 003

synonyme : incompétent, nul, incapable

Chronologie

1900 1935 2008

Citations

  • 1900 On lui adjoignit un sous-chef, trop jeune à la police pour avoir des aptitudes. Cela ne l'empêchait pas de « déplacer du vent ». Dans les moments difficiles, où son exemple aurait pu être réconfortant, on ne le voyait pas ; mais, quand nous étions bien en train de travailler, en cachette, en silence, inconnus de tout le monde, soupçonnés de personne, il venait tout déranger par sa présence officielle, sa voiture et sa redingote source : 1900. Mémoires de Rossignol
  • 2008 Lorsqu'on fait des pieds et des mains pour quitter une place, on ne se donne guère de mal a contrario pour aller au-devant des autres ; on devient contre-productif. On se contente souvent de « faire du vent ». source : 2008. Flic dans le 9.3
  • 1935 Il nous injurie quand il l'effectue [son travail de balayeur], surtout lorsque nous sommes très sales, en « faisant du vent » sous les yeux de piétons prêts à le complimenter pour son zèle, adroitement simulé par des gestes d'ouvrier actif, consciencieux. source : 1935. Sous-soliloques des trottoirs de Paris

<3 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.