cré coquin !

cré coquin ! (tableau rapide)
cré coquin ! Exclamation, juron ; > mot affectueux
fréquence 3

cré coquin !

& cré coquin

Définition

Exclamation, juron ; > mot affectueux

Citations
1887 Son père le tenait dans ses bras, le couvrait de caresses, l'appelait des noms les plus tendres. –Ah ! mignon ! ah ! fiston ! ah ! chéri ! cré coquin ! c'est de l'or, c'est de la fortune ; viens encore, que je t'embrasse. source : 1887. Le monde des prisons
1836 Enfoncés, les violons ! enfoncée, la municipale ! cré coquin, me v'là, c'est pas malheureux. source : 1836. L'enfant du faubourg
1836 Chrétien, à part, avec rage. Cré coquin, si j'osais… mais j'ose pas… source : 1836. L'enfant du faubourg
1916 J'ai les pieds en marmelade, cré coquin ! source : 1916. Morhange et les marsouins en Lorraine

<4 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).

- Cré coquin ! bégaya-t-il, quel coup de soleil !... Ça vous tape dans la tête !

Emile Zola, L'Assommoir Victor

30.12.2017 : 11:55