languefrancaise.net

définition : gâter le métier (depuis 1706)

gâter le métier
Travailler pour un salaire trop bas (ouvrier) ; faire payer moins cher que normal (prostituée)

gâter le métier & casser le métier (1706) #locution

Travailler pour un salaire trop bas (ouvrier) ; faire payer moins cher que normal (prostituée)

  • index : Metier, Gater
  • datation : Richelet, 1706 (Roland de L.)

↓ fréquence : 003 | registre ancien : 3 | registre moderne : 3

Citations
  • 1895 [suite à diminution de salaire imposée par patron] Parfois, des rages, des injures, un refus énergique : « Eh bien, faites mon compte. Je ne gâte pas le métier, moi ! » source : 1895. En plein faubourg
  • 1997 L'Italien a reproché au Portugais d'avoir cassé le métier. Avant lui, le travail était mieux fait et surtout mieux payé. source : 1997. La cité
  • 1948 Mais par la suite je faisais comme les autres : 25 marks pour me faire enculer… et voilà tout. Je ne voulais pas gâter le métier comme disent les vieilles putains. source : 1948. Vie d'une prostituée

<3 citation(s)>

Discussion
Compléments