Définition de : plus royaliste que le roi

  • plus royaliste que le roi
    • Zélé, qui en fait plus que demandé, plus que nécessaire ; prendre les intérêts de qqun plus qu'il ne le fait ou le ferait lui-même ; ne pas être plus exigeant que l'intéressé
    • fréquence : 004
    • id : 44059

plus royaliste que le roi & être plus royaliste que le roi ; ne pas être plus royaliste que le roi locution

Définition

Zélé, qui en fait plus que demandé, plus que nécessaire ; prendre les intérêts de qqun plus qu'il ne le fait ou le ferait lui-même ; ne pas être plus exigeant que l'intéressé

fréquence : 004
registre ancien : 3 registre moderne : 3

usage : politique

Chronologie

1892 1914 1926 1963

Citations

  • 1914 Le seul acte public de Louis-Dieudonné avait été, en sa jeunesse, de conduire une délégation d'ouvriers à Froshdorf et de haranguer pour elle Mgr le comte de Chambord. Il rapporta de ce voyage le sentiment qu'il fallait n'être pas plus royaliste que le roi, et laisser la canaille mener le pays à sa perte, par l'athéisme, le stupre et le culte de son estomac. source : 1914. L'honneur du nom, dans Racaille et parias
  • 1963 Je pourrais bien lui en répondre sur ce qui lui manque à lui, car je n'ai pas les yeux dans ma poche malgré que je porte des lunettes. Mais puisque ma soeur s'en contente, il ne faut pas être plus royaliste que le roi source : 1963. Les perles de Vénus

<2 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

  • Renan, Souv. enf., 1883 (TLFi) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.