languefrancaise.net

définition : coupé

coupé
Mélangé à un produit additionnel : additionné d'eau (vin), additionné de speed (cocaïne), etc. ; mélangé, corrompu, impur

coupé & recoupé

Mélangé à un produit additionnel : additionné d'eau (vin), additionné de speed (cocaïne), etc. ; mélangé, corrompu, impur

↓ fréquence : 006

Citations
  • 1966 Le vin rouge du mess était abominable, coupé et recoupé, avec la prétention de faire « velours distingué » source : 1966. Les cahiers du capitaine Georges - Souvenirs d'amour et de guerre (1894-1945)
  • 1977 On allait pas au café comme maintenant. Boire l'apéro, ça n'existait pas. On buvait son coup sur le chantier, son litre. Ma mère amenait la gamelle et un litre de vin coupé en deux à moitié eau à moitié vin, pour pas se soûler, pour la journée. source : 1977. Une vie de cheval
  • 1977 Cette année-là, le vin faisait 10° : c'est beau pour l'Aube ! L'Aube, c'est 8°, 9°, 7°, c'est des petits vins qui vont à Bercy pour être coupés avec des gros vins algériens – ils feraient mieux de vendre du vin naturel que de le couper, que de le monter à 11, 12, 13°, oui ! source : 1977. Une vie de cheval
  • 2019 puis dépensera son argent dans de la cocaïne coupée au speed. source : 2019. Le troisième indic

<4 citation(s)>

Chronologie et sources

Amis visiteurs, si vous connaissez une date plus ancienne, vous êtes chaleureusement invités à la partager en discussion avec indication de la source exacte. Elle sera vérifiée et intégrée à la notice sous votre signature. Merci.

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

1966 1977 1989 1999 2002 2019

Compléments