¶ gadouilleux

  • gadouilleux
    • Boueux ; par ext. terme de mépris (ce qui n'est pas parisien ?)
    • fréquence : 004
    • id : 38173

Définition

Boueux ; par ext. terme de mépris (ce qui n'est pas parisien ?)

fréquence : 004

synonyme : boue

Chronologie

1918 1921 1957 2008

Citations

  • 2008 À l'époque, il existait deux polices : la noble, c'est-à-dire la police parisienne, et la sous-police, les « gadouilleux », c'est-à-dire la police de banlieue. source : 2008. Flic dans le 9.3
  • 1957 une cour, constituée par une surface légèrement gadouilleuse qui, aux alentours de 1939, avait dû être gazonnée source : 1957. Les eaux troubles de Javel
  • 1918 je lui en voulais d'avoir pris notre place, de se prélasser au coin d'un bon feu, tandis que nous marchions sur cette route gadouilleuse, qui grimpe, sans même l'espoir d'un gîte au bout de la rude étape. source : 1918. Au seuil des guitounes
  • 1921 L'homme nous montre, dès le seuil, ses chaussures ocreuses, et explique : « J'ai gratté l'plus gadouilleux sur les marches, crainte que ça dégouline chez vous. […] » source : 1921. La boue

<4 citation(s)>

Sources utilisées

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

  • Pas cité dans (GR) / GENEVOIX, Boue, 1921 (TLFi) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.