tirer qqun

tirer qqun (tableau rapide)
tirer qqun Tuer (avec arme à feu), tirer sur qqun (avec arme à feu)
fréquence 5

tirer qqun

Définition

Tuer (avec arme à feu), tirer sur qqun (avec arme à feu)

Citations
1955 Et si on te tirait comme une salope que t'es source : 1955. Pas de pitié pour les caves
1955 Pas de blague ! tu ne vas pas le tirer ? source : 1955. Pas de pitié pour les caves
1998 De son trou en contrebas, le « fell » les tirer comme au stand. Il en avait déjà dégringolé deux source : 1998. Section Bordel
2004 Tireur d'élite, il s'était payé le lieutenant à deux cents mètres au fusil de guerre. Nous l'avions tiré d'un peu plus près. source : 2004. Une guerre au couteau. Algérie 1960-1962, un appelé pied-noir témoigne
1947 S'il a tué ce fameux Pierrot le Bancal, c'était un règlement de comptes au sujet d'une femme : « Vous comprenez, c'était lui ou moi. En le tirant [sic], j'ai sauvé ma vie. Mais ça valait cinq ans, pas plus. Pour un "règlement", c'est le tarif. C'est à cause de la guerre que j'ai attrapé "perpète". Mais j'aurai une révision de mon procès. » source : 1947. Prisons tragiques. Prisons comiques. Prisons grivoises
1945 Grâce aux balles traceuses, la pièce qui nous tire est vite repérée. source : 1945. Quelques-uns des chars. 1939-1940

<6 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).