languefrancaise.net

définition : Apollon

Apollon
Séducteur, bel homme ; > appellatif (emphatique)

Apollon & mon Apollon

Séducteur, bel homme ; > appellatif (emphatique)

↓ fréquence : 008

Citations
  • 1875 –Est-il gentil cet amour-là. Allons décide-toi mon Apollon. –Ah ! tu me fais rougir. source : 1875. À la Feuille de rose, Maison turque
  • 1968 elle faisait allusion au coup que m'avait donné l'Apollon. Il y avait longtemps que, pour moi, c'était classé source : 1968. Le terminus des prétentieux
  • 1981 Il faut dire que, sec, ce n'est déjà pas un Apollon, mais mouillé, il fait peur. source : 1981. Mort à facettes
  • 1953 Quand je faisais le Bois… –Oui, oui, je sais ; tu te défendais comme une lionne, quand tu étais avec Antoine. –Eh bien, c'est que tu étais moins tarte que maintenant. –C'est possible. Mais tu te prends pour Apollon, toi ? source : 1953. De la boue et des roses

<4 citation(s)>

Chronologie et sources

Amis visiteurs, si vous connaissez une date plus ancienne, vous êtes chaleureusement invités à la partager en discussion avec indication de la source exacte. Elle sera vérifiée et intégrée à la notice sous votre signature. Merci.

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

1828 1875 1952 1953 1968 1979 1981 1982

Compléments