à couillons rabattus

à couillons rabattus (tableau rapide)
à couillons rabattus (Baiser) fort avec zèle ; vivement
synonyme baiser, coïter, baise, coït
date 1738
fréquence 5

à couillons rabattus

& à couillon rabattu

Définition

(Baiser) fort avec zèle ; vivement

Synonyme : baiser, coïter, baise, coït Famille : couilles Usage : érotique, sexualité

Citations
1820 Cours les filles, le pince-cul, la roulette. Lance-toi dans une société honnête, perds ton argent, gagne la vérole, baise-moi toutes les garces à couillons rabattus, imite-moi. Je secoue le préjugé, je me fous du censeur. Vive le con, vive le cul ! source : 1820?. L'intrigue au bordel
1863 Et maintenant, gonzesse, que je t'ai foutue à couillons rabattus, comme tu n'es pas foutue d'être foutue jamais de ta garce de vie, j'ai l'honneur de te faire remarquer que tu t'es fourré le doigt dans l'oeil jusqu'au coude !… source : 1862-1863. Les jeux de l'amour et du bazar
1791 Tu peux, sans en paraître blême, / À couillons rabattus nous donner le bonheur source : 1791. Bordel patriotique institué par la reine des Français, pour les plaisirs des députés de la nouvelle législature, Précédé d'une épître dédicatoire de Sa Majesté à ces nouveaux Lycurgue
1791 Allons, mon ami, fous-moi à couillon rabattu, fous-moi en levrette pour gagner quelques pouces, et lâche-moi des flots de foutre source : 1791. Bordel patriotique institué par la reine des Français, pour les plaisirs des députés de la nouvelle législature, Précédé d'une épître dédicatoire de Sa Majesté à ces nouveaux Lycurgue
1791 le chevalier de Con-Bis, fouteur à l'épreuve, qui m'a bricolée maintes fois à couillons rabattus lorsque j'étais divinité poulinière aux Français source : 1791. La liberté, Ou Mlle Raucour - A toute la secte anadrine assemblée au foyer de la Comédie-Française

<5 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

foutre à couillons rabattus - DEPL, cit. Lemercier, 1864-66 ; absent TLF. 1738 - «LISE [...] Abandonnez-vous donc à votre humeur lubrique, / Et mêlant l'étranger avec le domestique, / Le prince, le bourgeois, et les premiers venus, / Foutez, foutez, madame, à couillons rabattus !» Grandval père, La Comtesse d'Olonne, 103 (Pauvert et Terrain vague) - P.R. (BHVF)

  • 1738, Grandval père, Comtesse d'Olonne (Rézeau, BHVF) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).