Définition de : bourré

bourré & être bourré adj.

Définition

Riche, être riche, plein d'argent

fréquence : 010
registre ancien : 7

synonyme : riche, avoir de l'argent

Chronologie

1948 1949 1952 1952 1954 1957 1957 1963 1965 1981

Citations

  • 1963 On était plus rupins que la plupart des nières de notre confrérie et ça donne une sensation d'importance de se retrouver bourrés quand on a été raides une heure avant source : 1963. Satan est là
  • 1957 Bourré à craquer, archi-millionnaire avant-guerre source : 1957. Du riffifi chez les femmes
  • 1949 C'est peut-être un fils à papa ! Eh ! le loustic ! L'est bourré peut-être ! Amène voir tes économies ! C'est le moment d'arroser les hommes ! source : 1949. Casse-pipe
  • 1952 Elle me trouvait ou trop vioc ou pas assez bourré, c'est tout source : 1952. Une fille du tonnerre
  • 1952 Il est maintenant quelqu'un de très bien ; gros exportateur de café dans une réplique sud-américaine. Bourré à bloc, plein les poches source : 1952. Mon taxi et moi

<5 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Pas dans TLFi.

(GR) suggère : bourré = plein (aux as) /

  • Cité dans (GR), non daté (citation Céline, Guignol's band) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.