languefrancaise.net

définition : se prendre de bec

se prendre de bec
Se disputer, se quereller

Citations
  • 1955 Cabirol vient de se prendre de bec avec une délicieuse blonde […] Avec un peu de chance, on soupçonnera d'abord une femme source : 1955. Fièvre au Marais
  • 1997 Résultat des courses ? On s'est pris le bec à cause de ces merdeux ! Y a une poignée de cons et c'est moi qu'on rend responsable ! source : 1997. La cité

<2 citation(s)>

Chronologie et sources

Amis visiteurs, si vous connaissez une date plus ancienne, vous êtes chaleureusement invités à la partager en discussion avec indication de la source exacte. Elle sera vérifiée et intégrée à la notice sous votre signature. Merci.

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

1900 1926 1955 1985 1997

Compléments