larder

fréquence : 3

larder

faire mal, faire souffrir ; faire du mal, douleur

LARDER, verbe trans.


LARDER, verbe trans. B. P. anal. 1. Fam. Transpercer, piquer (quelqu'un ou quelque chose). Larder qqn à/de coups de baïonnette, de couteau, d'épée; larder d'entailles, de piqûres. Une voiture de foin que les douaniers lardèrent avec des tiges de fer à toutes les étapes (ADAM, Enf. Aust., 1902, p. 311). Un nid de guêpes (...) J'ai la peau lardée d'aiguillons (GENEVOIX, Boîte à pêche, 1926, p. 170) :

1. ... Lampourde et Scapin recevaient les laquais de la belle manière; Lampourde les lardait de sa longue rapière comme des rats, et Scapin leur martelait la tête avec la crosse d'un pistolet... GAUTIER, Fracasse, 1863p. 420. Étymol. et Hist. 2. 1176-84 « piquer, transpercer » (GAUTIER D'ARRAS, Eracle, éd. G. Raynaud de Lage, 3020)

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 136