il vaut mieux entendre ça que d'être sourd

il vaut mieux entendre ça que d'être sourd Formule, en réponse outragée à des propos exagérés ou excessifs
fréquence 1

il vaut mieux entendre ça que d'être sourd

& vaut mieux entendre ça que d'être sourdingue

locution

Formule, en réponse outragée à des propos exagérés ou excessifs

registre ancien : 7 registre moderne : 6

77360_rigaux_il_vaut_mieux_entendre_ca.jpg: 605x600, 129k (24 janvier 2018 à 02h17)

1965 –C'est pas de ta faute si t'es pas mort !… Vaut mieux entendre ça que d'être sourdingue !… Et t'ose le dire en public !… J'espère que tu sortiras pas ça à ta mère : qu'est-ce qu'elle te casserait !… 1965. La débâcle

<1 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Il vaut mieux entendre ça/cela que d'être sourd. [Pour marquer sa réprobation à, son désaccord avec des propos jugés déraisonnables, ineptes ou choquants] Le gaullisme peut être un régime anticapitaliste si des hommes de gauche en prennent les commandes. − Il vaut mieux entendre ça que d'être sourd, dit Henri ; mais c'est tout juste ! (Beauvoir, Mandarins, 1954, p. 459). (tlfi:sourd) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).