languefrancaise.net

définition de ☞ égnaulé (avec Bob, dictionnaire d'argot)

égnaulé
Étonné, épaté

Citations
  • 1952 Il tire. Le chevreuil, qu'est-ce qu'il se paie en fait en fait de culbute. Maurice, lui, il restait là, tout égnaulé. « Pas possible » qu'y se disait comme ça. source : 1952. Émile et son flingue
  • 1960 « Ça ne vaut tout de même pas Mistinguett ». Il est tout égnaulé que je sois d'un avis différent. source : 1960. Chass'bi
  • 1897 Vous comprenez, quand on voit des megtons qui cavalent pendant six jours et six sorgues sur une bécane, qui surmontent les défaillances et toutes les envies de plaquer le fourbi qu'on doit avoir, on est égnaulé, pas vrai. source : 1897. Notes d'un tricoteur (L'Auto-Vélo, 1897/12/12)

<3 citation(s)>

Chronologie et sources

Amis visiteurs, si vous connaissez une date plus ancienne, vous êtes chaleureusement invités à la partager en discussion avec indication de la source exacte. Elle sera vérifiée et intégrée à la notice sous votre signature. Merci.

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

1897 1952 1960

Compléments