Définition de : chien de fer

chien de fer

Définition

Chemin de fer ; > chemin de fer, au sens de liseré de rengagé

synonyme : chemin de fer, train, wagon usage : train, sncf

Chronologie

1911 1919 1952

Citations

1952 Et comme j'avais décroché un condé, par un gros bonnet du chien de fer et que ça me coûtait pas un radis, vous saisissez la combine ? source : 1952. Émile et son flingue
1911 Une lesbombe qui a le fil, ne s'envoie le grand voyage que dans les nageoires de son petit homme… Avec les autres, elle ne prend jamais que le chien de fer de Ceinture… source : 1911. Le journal à Nénesse
1911 Il y avait aussi le Frisé de Ménil, un d'attaque aussi, qui s'est fait chauffer pour avoir étalé de la caillasse sur les rails du P.-L.M., et foutre le chien de fer à domino… source : 1911. Le journal à Nénesse

<3 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Au sens de : liseré de rengagé : par bredouillement simulé de : chemin de fer ; 40e art., 1918 (Esnault1919)

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).