Définition de : pruneau

pruneau & pruneau de 380 n.m.

Définition

Bombe, obus

fréquence : 008
registre moderne : 7

synonyme : obus, éclat d'obus usage : Argot militaire

Chronologie

1915 1917 1918 1918 1936 1943 1958 1988

Citations

  • 1943 Tiens ! des avions français ! Ils vont chez les Fritz, lâcher quelques pruneaux sur leurs usines ! source : 1943. Batailles dans le ciel
  • 1918 Nouvelle détonation – pas du 420, cette fois. C'est « Satanas » [canon] qui vient d'envoyer son pruneau source : 1918. Satanas roi des canons
  • 1905 Le Massachussets [croiseur] a risposté – pan-pan ! et la casemate de la Pointe a encaissé de plein fouet un pruneau de 380 qui l'a mise dans l'état où elle est aujourd'hui source : 1905. Les audiences joyeuses
  • 1915 Pourtant, leur tir s'affaiblit un peu, car il y a là-bas, sur la gauche, quelques grosses pièces françaises qui leur envoient de jolis pruneaux. source : 1915. Les poilus de la 9e
  • 1936 Les crètes occupées, de justesse, avant les Bul, on reçoit sur la cafetière des pruneaux. Signés Schneider, Le Creusot. Ça fait toujours plaisir… Mais où est notre artillerie lourde, à nous ? source : 1936. Hajde Prilep. Journal d'un poilu d'Orient

<5 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.