¶ travailler du chapeau

travailler du chapeau & qui travaille du chapeau locution

Définition

Déraisonner, être un peu fou, devenir fou, imaginer

fréquence : 005
registre ancien : 7 registre moderne : 7

synonyme : fou, déraisonnable, déraisonner, délirer famille : chapeau (tête, cerveau)

Chronologie

1946 1951 1981 1995 2003

Citations

  • 1995 Il boit. Il est tout seul, toute la journée, dans une fosse, tête à tête avec un tapis roulant sur lequel il doit pelleter du sable. À force, il travaille aussi du chapeau. La machine avec laquelle il se coltine prend dans son esprit les proportions d'un shaytan (d'un diable). Il lui parle, il l'invoque, il en rêve la nuit. source : 1995. La zonzon de Fleury
  • 2003 Tous les bons pornographes que j'ai connus « travaillaient du chapeau » source : 2003. La pharmacienne
  • 1946 Il me serait très désagréable de penser que je puis travailler du chapeau. Laissez-moi entrer et je verrai bien si je ne suis pas venu ici, il y a quelques jours source : 1946. Le cinquième procédé

<3 citation(s)>

Sources utilisées

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Rem. Attesté ds Rob. Travailler du chapeau. Ne pas avoir toute sa raison. Le patron travaille du chapeau, dit Grignolles au docteur (Bernanos, Un Crime, 1935, p. 834). Rem. Attesté ds Rob., Quillet 1965, Lar. Lang. fr. On rencontre dans le même sens (région., Canada) faire du chapeau (cf. A. Thério, Ceux du Chemin-Taché, Montréal, 1963, p. 57). (tlfi:chapeau) /

  • Cité dans (GR), non daté (citation : Aymé, le Vin de Paris) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.