Définition de : coltin

  • coltin
    • Travail ; travailler, aller au travail
    • fréquence : 005
    • id : 19700

coltin & colletin ; aller au colletin n.m.

Définition

Travail ; travailler, aller au travail

fréquence : 005
registre moderne : 7

synonyme : travail

Chronologie

1935 1952 1954 1960 1981

Citations

  • 1935 Figure-toi que les Russes n'ont fait que le plus délicat, comme le découpage de la cuirasse, et que toutes les manoeuvres de force, par exemple le coltin des canons de soixante tonnes, ça a été notre boulot. Je te jure que des forçats se seraient rebiffés. source : 1935. Mer Noire
  • 1960 Ces trois questions qu'elle intervertit, goupille inlassablement dans son cigare, le coltin de la turne l'a retenue dans la journée de les approfondir source : 1960. Du mouron pour les petits oiseaux
  • 1952 J'avais retrouvé le même Lupeau, un marrant, un vrai titi et qui ne se cassait pas beaucoup la nénette pour ce qui est du coltin source : 1952. Mon taxi et moi

<3 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

COLTIN, COLLETIN, subst. masc. Au fig., arg. [P. réf. au travail des portefaix coiffés du coltin] Besogne, travail généralement pénible. La mécanique de garage (...) c'était pas le coltin qui convenait (A. SIMONIN, Le Petit Simonin ill. par l'ex., Paris, NRF, 1968, p. 90). Étymol. et Hist. 1954 coltin « travail » (A. SIMONIN, Le Cave se rebiffe, p. 220). Dér. de collet*; suff. -in*.(TLFi) /

P. réf. au travail des portefaix coiffés du coltin (TLFi) /

  • 1954 (GR) / 1954 coltin « travail » (A. SIMONIN, Le Cave se rebiffe, p. 220) (TLFi) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.