feinte

fréquence : 5

feinte

n.f.

Mensonge, leurre, boniment, arnaque ; alibi, raison factice

1959 Quand tu vas au ravito, tu devrais l'amener, elle finirait peut-être par trouver ça drôle, pour moi la feinte c'est de garder les sacs 1959. La route mauve 2004 Ça veut rien dire « c'est intéressant ». Un truc nul ça peut être intéressant pour sa nullité. Ça aussi, c'est une feinte. 2004. Kiffe kiffe demain 2003 Ça sent la feinte à plein nez 2003. Dans l'enfer des tournantes 1953 Alors, comme ça, tu t'es permis quelques feintes ? 1953. Alors, pommadé, tu jactes ? 1956 L'instant n'est plus aux feintes coulées. Il faut y aller carrément et vite. 1956. Fais gaffe à tes os <5 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 551