languefrancaise.net

Citation n°122224

Les condés deviennent enragés… –Les condés, on les emmerde, aboya Nanar en faisant un geste obscène.

bob: 18486 source: 1452