languefrancaise.net

définition : soutanier (depuis 1657)

soutanier
Curé, ecclésiastique porteur d'une soutane

Citations
  • 1884 Lorsqu'un curé s'aventure dans ces rues [du quartier réservé] pour passer un quart d'heure de plaisir, il est hué par le personnel de toutes les maisons, s'il n'a pas eu la précaution de revêtir un costume laïque. Ce ne sont pas des lazzis ni des quolibets qui l'accueillent partout sur son passage ; ce sont des clameurs indignées. C'est à qui fera honte au malheureux soutanier. source : 1884. La prostitution contemporaine

<1 citation(s)>

Chronologie et sources

La plus ancienne attestation connue est : 1657 C'est la date à battre.
pour rappel : 1657, magistrat, Tallemant (R.M., bhvf) ; 1769 (Enckell, bhvf)
Amis visiteurs, si vous connaissez une date plus ancienne, vous êtes chaleureusement invités à la partager en discussion avec indication de la source exacte. Elle sera vérifiée et intégrée à la notice sous votre signature. Merci.

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

1657 1884

Compléments