¶ la porte

Définition de la porte

Le renvoi, le congé

fréquence : 007

synonyme de la porte : renvoi, expulsion

Chronologie (aide)

1879 1930 1935 1977 1978 1979 2011

Citations (aide)

  • 1977 Il ne fallait pas rouspéter ou c'était la porte illico et retrait de deux jours de travail comme amende. source : 1977. Une vie de cheval
  • 1879 Signez, ou la porte. source : 1879. La lanterne de Boquillon
  • 1978 Et moi, l'établi, est-ce que je vais y arriver ? Que se passera-t-il si demain je ne parviens toujours pas à faire ces soudures ? Me mettront-ils à la porte ? Quelle dérision ! Une journée et demie d'établissement… et la porte pour incapacité ! source : 1978. L'établi
  • 1978 Et si ça ne vous plaît pas : la porte. source : 1978. L'établi
  • 2011 Tu bosses demain soir, à neuf heures tapantes. Sinon c'est la porte. source : 2011. La nuit du vigile

<5 citation(s)>

Sources utilisées

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.